· 

Au pays d'Alençon, une Eglise qui écoute

Ce fut une rencontre riche en témoignages et en échanges au cours de laquelle des "écoutants" ont livré ce qu'ils vivent humblement dans leur mission ecclésiale d'écoute pour les trois paroisses du pays d'Alençon.
 

Il s'agissait pour les "écoutants", de présenter leur service d'écoute, dans quel contexte ce service s’exerçait, ce qui s'y vivait spirituellement ou non par l'"écouté" et par l'"écoutant", etc.
 
Se sont exprimés :

  • Christiane Labbé pour le service évangélique des malades (SEM) : une quarantaine de personnes vont à la rencontre des malades, des gens isolés, soit dans les résidences pour personnes âgées, soit à domicile, et leur portent parfois la communion ;
  • Marguerite Martin et François Legrand des équipes "deuil" des paroisses Sainte Thérèse et Notre-Dame : 44 personnes rencontrent des familles qui souffrent ; les échanges sont vrais et fructueux, tentant de dégager des chemins d’espérance ;
  • Thierry Lepecq, animateur de l'aumônerie du centre psychothérapique de l'Orne (CPO) : six personnes sont à la disposition des patients et de leurs familles pour l'ensemble des établissements de santé (CPO, hôpital, résidence Les Pastels, clinique Saint Joseph) ;
  • Guy Fournier, diacre administrateur du sanctuaire Louis et Zélie Martin où les sœurs et un chapelain se rendent disponibles pour accueillir et écouter les pèlerins qui leur confient leurs soucis de famille, leurs vœux les plus chers pour les leurs, leur désarroi face à l’adversité... Bientôt, l’ouverture de la Maison d’accueil Louis et Zélie Martin conduira, par des permanences, à renforcer l’accueil et l’écoute des personnes vivant le deuil ou la séparation, le conseil conjugal et le soutien éducatif pour les parents.


D'autres lieux existent, à commencer par les presbytères des trois paroisses où 28 personnes se relaient pour accueillir et écouter, l’aumônerie de la prison, la Basilique, les Sœurs Clarisses, le Secours Catholique, le groupe Amitié-Espérance mouvement chrétien à l’écoute des personnes souffrant de dépression ou de maladie psychique et le relais Lumière-Espérance à l’écoute des familles et amis de personnes souffrant de maladie psychique.

Enfin, l’Accueil Saint-Joseph, service diocésain de l'exorcisme, manifeste au nom de l’Église la présence du Christ miséricordieux auprès de tous ceux qui sont confrontés aux forces du mal.